Retour

Comment choisir le bon type de disconnecteur ?

disconnecteur

05 oct. 2022

Le disconnecteur d’une chaudière est une pièce obligatoire qui permet d’éviter un retour de l’eau du circuit de chauffage dans le réseau d’eau potable.

Les chaudières murales que ce soit les chaudières électriques ou les chaudières gaz avec notamment les chaudières à condensation comprennent plusieurs pièces pour leur bon fonctionnement. Le disconnecteur dans une chaudière fait partie de ces pièces indispensables.

Mais à quoi sert exactement cet élément dans un système de chauffage à eau chaude ? Comment bien le choisir ? Peut-on s’en passer ? Réponses dans cet article…

Qu’est-ce qu’un disconnecteur en plomberie ?

Un disconnecteur hydraulique de chaudière sert de clapet anti-retour entre le circuit de chauffage et le réseau public d’eau potable. Cette pièce de robinetterie généralement en laiton permet d’éviter une contamination du réseau public d’eau potable avec l’eau présente dans un circuit de chauffage. Il s’agit donc d’une pièce de sécurité obligatoire, tout comme la soupape de sécurité.

Une chaudière chauffe votre logement avec des émetteurs de chauffage, comme les radiateurs (radiateur à eau chaude, avec ou sans thermostat intégré), un plancher chauffant… Une chaudière peut également permettre la production d’eau chaude sanitaire (ECS), afin de remplacer un chauffe-eau. Pour cela, quel que soit le type de chaudière (chaudière gaz à condensation ou gaz naturel, chaudière électrique basse température, chaudière fioul, chaudière à granulés, chaudière bois à combustion inversée…), ce système de chauffage central est relié au réseau d’eau public.

Une fois intégrée dans un circuit de chauffage, l’eau n’est plus potable et peut être contaminée par différents métaux lourds et bactéries. Le disconnecteur joue le rôle de clapet anti-pollution du réseau d’eau public.

Comment ça fonctionne ?

Le disconnecteur de chaudière comprend un robinet de vidange automatique, qui est relié au tuyau PVC d’évacuation des eaux usées.

Au-delà d’éviter un retour de l’eau du circuit de chauffage dans le réseau d’eau public, cette pièce permet aussi de régler la pression de la chaudière. Si la pression est trop importante dans les canalisations, le robinet s’ouvre et permet d’évacuer l’eau nécessaire dans le réseau des eaux usées, afin de faire baisser la pression.

Pour cela, le disconnecteur se situe généralement sous le tableau de bord de la chaudière.

Cette pièce peut s’user et peut être remplacée. Pour faciliter son remplacement, 2 vannes d’arrêt sont installées de part et d’autre du disconnecteur. Ainsi, ces vannes permettent d’isoler facilement le disconnecteur du réseau d’eau public et du réseau d’eau du circuit de chauffage, en cas de dysfonctionnement. Pour l’installation de cette pièce, il sera nécessaire de fermer la vanne du robinet d’arrêt général de l’eau.

Quels sont les différents types de disconnecteurs ?

Il existe plusieurs types de disconnecteurs avec plusieurs diamètres de filetage, selon la puissance de la chaudière murale installée dans le logement :

  • le disconnecteur de type CA, qui est adapté à une chaudière avec une puissance inférieure à 70 kW ;
  • le disconnecteur de type BA avec raccords, qui est adapté à une chaudière dont la puissance est supérieure à 70 kW, ce qui correspondant à un système de chauffage pour une importante infrastructure.

De plus, le modèle de disconnecteur choisi doit être conforme à la norme NF EN 1717.

Que dit la loi ?

Le règlement sanitaire départemental (RSD) de chaque département prévoit que « toute personne propriétaire d’une installation raccordée au réseau d’eau potable doit protéger ce dernier à hauteur des risques qu’il lui fait courir ».

De ce fait, toute chaudière livrée et installée chez vous intègre de série un disconnecteur. Cette pièce permet de satisfaire l’obligation légale de garantir une absence de pollution du réseau d’eau public par l’eau d’un circuit de chauffage.

Il est conseillé de faire appel à un installateur chauffagiste pour un entretien chaudière aux normes dans le cadre d’un contrat d’entretien ainsi que pour le remplacement d’un disconnecteur si besoin est, avec la garantie d’une bonne étanchéité au niveau de chaque raccord.

Si toutefois un incident a lieu et qu’il est prouvé que la contamination du réseau d’eau public provient de telle chaudière défectueuse, le propriétaire devra prouver que son installation de chauffage contenait bien un disconnecteur. En cas de défaut ou de dysfonctionnement du disconnecteur, le propriétaire pourra tout de même faire marcher son assurance pour réparer les dommages causés et se voir exonéré de toute faute.

Dans le cas contraire, tout propriétaire s’expose à de lourdes sanctions pénales et civiles.

Pour résumer, le disconnecteur de chaudière est une pièce qui permet d’éviter tout risque de pollution du réseau d’eau public et dont son installation ainsi que son raccordement au circuit de chauffage sont une obligation afin de respecter la loi.

Trouver votre artisan Plombier

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation